Acide sulfurique est un livre fort au thème puissant, la perte d'humanité. 

 

acide_sulfurique_798766

  Concentration est une nouvelle émission de télé réalité d'enfermement, mais loin de Loft story ou de Secret story. 

Ici les participants ne sont pas volontaires, ils sont enlevés dans la rue pour rejoindre un camp de concentration créé pour l'occasion. Ils doivent y travailler dans des conditions ignobles, ils y sont affamés, battus et tués au moindre signe de faiblesse. 

Et tout ça devant des téléspectateurs de plus en plus nombreux. 

 

      Les personnages sont forts, que ce soit les détenus seulement identifiés par un matricule ,que les kapos, qui en tant que gardiens finissent par y perdre toute humanité. 

La seule exception est Panonnique, une jeune détenue qui devient vite l'égérie de ses camarades par sa force de caractère et sa détermination. 

 

    Ce livre est intéressant car c'est une fiction qui prends place à notre époque. Et qui nous montre les dérives de ce besoin continuel de faire le buzz, d'attirer de plus en plus de public pour se faire plus de fric.

Les créateurs de cette émission sont des monstres d'avoir créer cette émissions mais si elle a du succès c'est que les gens la regardent. 

Et même si certains disent du mal de cette émission, au final ils en sont aussi spectateurs, ils prennent plaisir à voir la souffrance des autres, à voir les détenus se faire humiliés et frappés, les spectateurs finissent même par prendre par au massacre en votant par téléphone pour éliminer (et donc tuer) le détenu qu'ils aiment le moins.

 

   Ce livre nous intérroge sur nous mêmes ,sur notre humanité. 

Que sommes nous prêts à accepter. 

Ici le peuple ne se rebelle pas, bien au contraire, ils perdent tous leurs consciences pour avoir l'impression de faire partie d'un tout et d'avoir du pouvoir. 

 

     Mais parfois l'humanité tient à peu de choses et le salut vient parfois de là où l'on ne l'attends pas. 

Nous sommes maîtres de notre destin et nos choix peuvent avoir de grosses conséquences. 

L'étincelle d'humanité n'est pas forcément totalement éteinte et une simple attention peut changer des vies.

 

     En lisant ce livre j'ai été frappée par le sentiment que malheureusement ce genre de choses pourraient arriver.

Dans certains pays des émissions très trashs ont vues le jour, des émissions où certains candidats étaient incités à être violents avec d'autres. Et ils le faisaient sans remords.

Il y a quelques dizaines d'années, il y a eu une expérience où des gens étaient amenés à envoyer des décharges électriques à d'autres lorsqu'ils en recevaient l'ordre et ils le faisaient tous sans se poser de questions sous couvert d'en avoir reçu l'ordre. 

On me dit que je dois le faire alors je le fais. 

La souffrance des autres devient le moteur de nos actions.

 

     Dans ce livre, la télévision sert d'août catalyseur, les gens regardent pour faire comme les autres, ils regardent alors c'est que ça doit être bien, les autres votent, je vais faire pareil.

L'effet de masse joue parfaitement son rôle. 

100% des gens regardent l'émission. 

La souffrance des gens est le spectacle ultime. 

 

    J'ai bien aimé ce roman. Il est très profond et reste parfaitement d'actualité. 

Aujourd'hui l'on ne mesure la qualité de quelque chose qu'au buzz qui l'entoure. 

On accorde trop d'importance à ce genre de choses.

Quitte à révéler nos plus bas instincts.

 

    Amelie Nothomb nous sert un roman brillant qui ne peut pas laisser totalement indifférent.