cavaliers-de-l-orage-832144-250-400

 

     TITRE : Cavaliers de l'orage

 AUTEUR : Chris Anthem

ÉDITEUR : Atelier Mosésu

  SORTIE : Mai 2016

       PRIX : 10€

 

     [ RÉSUMÉ ]

 

C’était leur première grande sortie depuis des mois. Comme les fleurs et les animaux, Vincent et Agnès quittaient leur coque protectrice, le trou où ils venaient d’hiberner pour renaître à la faveur du printemps... Eux et leurs instincts engourdis par le froid, qui démarraient leur dégel. » Un frère et une sœur en route vers le Sud. La campagne isolée. Un aubergiste maniaque. Des morts violentes. Mais sous l’apparence duslasher, un imprévu choc des titans.

 

     [ AVIS ]

 

Âmes sensibles s'abstenir! 

Ce livre est une tuerie, dans tous les sens du terme.

 

Agnès et Vincent sont jumeaux, ils voyagent avec Clara, la petite amie d'Agnès. Ils doivent aller chez leur parents dans le Sud.

Ils cachent leurs vrais personnalités sous des dehors de voyageurs lambda. Quiconque aura le malheur de croiser leur route verra son destin basculé vers l'horreur. 

 

Malone, lui est un aubergiste d'un genre un peu particulier, tel les aubergistes du film L'auberge rouge, il a tendance à faire disparaître ces clients, mais attention, seuls ceux qui sont impurs à ses yeux. 

 

Ce qui devait arriver ,arriva et tout ce petit monde va se retrouver confronter les uns aux autres. 

Pour le plus grand malheur des badauds.

 

Que dire de ce livre si ce n'est que j'ai beaucoup aimé cette plongée dans la noirceur humaine. 

Même si les personnages de ce livre sont des tueurs sans pitié, on s'accroche à eux et on a envie de découvrir quelles sont leurs limites (enfin, si ils en ont! ).

Chacun a ses propres raisons d'agir de cette façon et l'auteur arrive à nous faire aimer ses personnages et à nous donner envie d'une suite. 

 

Ce livre me fait penser à certains classiques des films d'horreur . Ici les descriptions rendent visuelles les tortures et autres flots de sang.

D'ailleurs, vaut mieux ne pas manger juste avant de lire ce livre.

Mais bien que ces scènes gore soient nombreuses , elle ne sont pas vaines ,chaque scène à sa raison d'être dans l'histoire. 

L'auteur n'en fait pas trop et c'est ce qui rends au final ces scènes si puissantes.

 

En parlant de l'auteur, Chris Anthem, j'ai eu tout au long de ma lecture l'impression de retrouver le style d'un auteur que j'ai déjà lu.

Mais impossible de me rappeler le nom de cet auteur, ce qui est très énervant. Car Chris Anthem est un pseudo, comme pour plusieurs auteurs de l'Atelier Mosésu . J'aimerais lire d'autres livres de cet auteur et c'est frustrant de ne pas savoir qui se cache réellement sous ce pseudo. Mais je continue mon enquête ;-)

En résumé, j'ai adoré ce livre et je le conseille à tous ceux qui n'ont pas peur de se laisser embarquer dans un road trip meurtrier en compagnie d'une famille un peu spéciale.

 

Je remercie l'Atelier Mosésu pour ce service presse.