la-mort-sur-un-plateau-839579-250-400

 

        TITRE : La mort sur un plateau

   AUTEUR : Francisco Lozano

  ÉDITEUR : Édilivre

    SORTIE : Avril 2016

        PRIX :  17€

 

          [ RÉSUMÉ ]

 

Les meurtres en chambre close, le commissaire Martinot aime bien ça, dans les romans de John Dickson Carr. Il les apprécie beaucoup moins lorsqu'il doit mener l'enquête et que cela l'oblige à écourter des vacances bien méritées.

 

Son ancien collègue Santiago Blanco ne pensait plus être amené à collaborer avec Martinot. Il n'imaginait pas qu'un homme surgi du passé le conduirait, lui aussi, à se pencher sur la mort d'un ancien dictateur.

 

Au Costa Verde, la candidate du parti démocrate de gauche affronte une difficile campagne présidentielle en se demandant si la mort du dictateur aura une influence sur l'élection.

 

Entre whodunit et thriller politique, ce roman vous réserve bien des surprises.

 

 

            [ AVIS ]

 

J'ai eu un coup de coeur pour ce livre. 

 

Ce livre a tout pour me plaire, c'est un thriller mais pas seulement. Ici pas d'effusion de sang ni de courses poursuites haletantes mais cela n'empêche qu'il est passionnant de bout en bout.

 

Lors d'une interview pour une émission d'une grande chaîne française, un costaverdien,le Général Ortega est abattu en direct.

Il n'y a aucun témoin, le tueur ayant pris soin de se dissimuler. 

Personne n'a rien vu alors que pas mal de monde circulé dans les studios.

Comment quelqu'un a pu pénétrer dans ce lieu fermé?

 

Le commissaire Martinot est chargé de l'enquête, enquête complexe sur un homme controversé, le Général étant soupçonné de plusieurs crimes au Costa Verde (tortures, assassinats. ..).

Le commissaire devra déterminer s'il s'agit d'un assassinat politique, d'une vengeance ou d'un attentat terroriste.

 

Pour empêcher certains de se servir de ce meurtre pour mener à bien leurs ambitions politiques et remettre en cause la bonne tenue des élections costaverdienne, la candidate de gauche Inès de Los Rios fait appel à une connaissance, un ancien policier français, Santiago Blanco pour mener une enquête parallèle, enquête qui pourrait lui valoir quelques révélations qui pourraient changer son destin.

 

Cette histoire c'est ce que l'on appelle un meurtre en chambre close. Ce style d'histoire a été plébiscité pendant des années par des grands livres et des films qui savaient nous tenir en haleine sans avoir besoin d'en faire des tonnes.Ici point d'effets spéciaux et de coupables sortis de nul part. 

Tout le charme de l'histoire réside dans l'enquête, le lecteur prends plaisir à recouper les indices disséminés au fil des pages pour trouver le véritable coupable.

C'est d'ailleurs ce que j'ai beaucoup aimé. 

Chercher les indices, réfléchir aux divers tenants et aboutissants de l'histoire c'est un réel plaisir. 

 

Ce livre mets en avant des thèmes d'actualité et de société, tels que le terrorisme et les conséquences de certains coups d'état (meurtres et autres exactions).

Ce livre reprends donc les codes des grands livres policiers tout en ancrant son histoire dans la modernité .

Ce savant mélange en fait un très bon roman, roman que j'ai pris plaisir à dévorer. 

 

La fin de ce roman laisse espérer une suite qui je l'espère verra le jour.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman.

 

Je remercie Francisco Lozano pour ce service presse.