le-signe-du-diable-847138-250-400

 

 

           TITRE : LE SIGNE DU DIABLE

      AUTEUR : THOMAS LAURENT

     ÉDITEUR : ÉDITIONS ZINEDI

       SORTIE : 23 JUIN 2016

           PRIX : 20€

 

 

      [ RÉSUMÉ ]

 

Après la mort violente du baron Raoul de Hurlebosque, son fils Philippe est atteint d'un mal étrange. Tous y voient la marque du diable.

 

La jeune Morgane, avec sa tache de naissance au front, est un coupable tout désigné. Arrêtée par l'inquisiteur Henri Niger, torturée, Morgane avoue un crime qu'elle n'a pas commis. Tandis qu'elle attend la mort, un mystérieux sauveur la délivre. Mais elle va devoir honorer le pacte conclu

 

L'auteur entraîne le lecteur dans une véritable enquête policière au cœur du XVe siècle où la recherche de vérité se heurte aux superstitions et à l'ignorance.

 

 

           [ AVIS ]

 

J'ai adoré ce livre dès les premières lignes. Il m'a captivé de bout en bout.

 

On pourrait résumer ce livre en disant que c'est un polar médiéval sur fond de sorcellerie mais en fait c'est bien plus que cela.

C'est un billet d'entrée pour un monde fascinant et captivant.

 

Morgane est une jeune femme qui aurait pu avoir une vie normal si elle n'avait pas été la fille d'un curé, Berard, et d'une sois disant sorcière ,Mahaut. 

Du fait de son ascendance, Morgane est rejeté de tout part, les gens voyant en elle une sorcière et la marque qu'elle a sur le front ne fait que les confortés dans cette idée. 

 

Un jour , elle est accusée par Henri Niger ,un inquisiteur, d'être responsable d'un crime.

Elle est sauvée in extremis mais sa survit aura un coup, elle doit découvrir qui est responsable de la soudaine maladie qui frappe le Baron Philippe de Hurlebosque. 

Commence alors pour Morgane une aventure plus complexe et périlleuse que prévue. 

 

Morgane est un personnage fort auquel on s'identifie dès le début. Sa différence l'a rendue indigente aux yeux des gens qui font montre de superstitions et de croyances oh combien répandues à cette époque où les inquisiteurs mènent une véritable chasse aux sorcières. 

Combien de femmes se sont retrouvées accusées et tuées à cause de dénonciations ignobles .

 

Le duo que Morgane va former avec Thierry va les conduire à repousser leurs limites et à toujours avancer vers la vérité. 

Ne se fiant qu'à eux ils vont partir sur les traces de la personne responsable de ces actes criminels.

Mais là où certains voient de la sorcellerie se cache en fait autre chose, quelqu'un de plus dangereux encore.

Peuvent ils vraiment se faire confiance?

 

Tout au long de ce récit on est menés de fausses piste en fausse piste. À chaque nouvel indice on pense avoir trouver le coupable mais à chaque fois la vérité se dérobe sous nos doigts.

Tout le monde devient suspect. On se prends à soupçonner le moindre personnage, qu'il soit important ou non. 

On est en permanence sur le qui vive. 

L'auteur , Thomas Laurent, arrive même à nous faire douter de tout, se jouant des croyances et des fausses vérités, pour nous mener vers un dénouement plutôt innatendu.

 

Ce livre est une vraie réussite !

C'est un véritable polar comme on les aime mais à la différence que celui ci se déroule à l'époque médiévale brisant ainsi nos habitudes et nous confrontant aux différentes moeurs et croyances de l'époque. 

Tout cela ne fait que mettre encore plus à mal toutes nos convictions et nos déductions.

Tous ces éléments font que l'on reste captif de ce récit jusqu'à la dernière page.

Et l'on referme ce livre , totalement addict à cet univers foisonnant, et avec l'envie de retrouver ces personnages dans de nouvelles aventures.

 

Je remercie Thomas Laurent pour ce service presse.