les-sous-teckels-542197-250-400

 

 

 

             TITRE : LES SOUS-TECKELS

         AUTEUR : VIRGINIE VANOS

        ÉDITEUR : ÉDILIVRE

          SORTIE : 15 JUILLET 2014

              PRIX : 16€

 

 

      [ RÉSUMÉ ]

 

Ils sont parmi nous !

La majorité silencieuse,les conformistes passifs-agressifs,

les petits esprits trop bien-pensants,

nourris de préjugés et emplis de "prêt-à-penser" !

Comment donc être heureux et tenter de se faire une place au soleil

alors que l'on est considéré comme un outsider ?

 

 

      [ AVIS ]

    

Ce livre ne fait pas vraiment partie des styles de livres que je lis normalement. 

En effet, il s'agit d'un essai et ce n'est pas une genre de livres que j'ai coutume de lire

mais quand l'auteure m'as proposé d'en faire la chronique ,

j'ai tout de suite accepté car je n'ai jamais été déçue par ce que j'ai lu d'elle. 

 

Et force est de constater que ce livre est une petite pépite d'humour (parfois feroce)

et une ode à la non-bien-pensance. 

 

À travers cet essai, Virginie Vanos nous présente ceux qu'elle appelle les Sous-teckels.

Les Sous-teckels , aussi appelés ST, ce sont ces êtres qui nous entoure

et qui sont les rois de la bien pensance et du politiquement correct,

la différence et l'originalité sont leurs ennemis. 

Virginie Vanos nous les présente en 45 points qui décortique leurs manières d'être .

 

J'avoue que j'ai été surprise par ce livre. 

J'ai passé un très bon moment .

Dès le débit je me suis totalement reconnue dans la manière de penser de l'auteure. 

Tout comme elle, je ne supporte par ceux qui par étroitesse d'esprit

et envie de banalité rejette ceux qui ne pensent pas comme eux,

qui ne s'habillent pas comme eux.

En parlant d'habillement, j'ai été marquée par une phrase décrivant

le jeune ST des années 2000 qui m'as fait hurler de rire tant l'image est forte :

 

"le couvre chef ( bonnet, casquette, etc...) lui faisant la tête plate d'un yorkshire qui se serait pris une poutre au beau milieu de la boîte crânienne. "

 

Je trouve que ça correspond bien à certaines personnes que j'ai eu l'occasion de rencontrer dans ma jeunesse.

 

Mais ce livre n'est pas seulement que drôle ,

il est aussi le reflet sans concession d'une certaine partie

de la population humaine qui à cause de sa manière d'être,

peut être nocive pour ceux qui ont l'impudence de vouloir être autre chose

qu'un mouton influençable que le premier petit berger venu peut manipuler à sa guise.

 

Je n'ai pas été surprise par la façon de penser de l'auteure.

Sa façon de penser transparaissait déjà dans ses autres ouvrages que j'ai eu l'opportunité de lire.

Sa liberté de ton et sa façon d'être me plaisent beaucoup. 

Comme elle, j'estime que l'on ne doit pas se laisser devenir banal par l'obscurantisme des ST,

on doit rester tel que l'on est et tel que l'on veut être,

qu'importe ce que pensent les autres. 

 

Et je terminerai en citant l'auteur :

 

" Quelle est la différence entre un ST et une plante verte?

 

Reponse : le Q.I.

Car les végétaux ont 2 de Q.I. pour pouvoir faire la photosynthèse. 

Et si les ST étaient capables de transformer la lumière en énergie,

je pense que cela se saurait depuis bien longtemps..." 

 

Vous aurez compris que je ne peux que grandement vous inciter à découvrir ce livre.

 

 

Je remercie Virginie Vanos pour ce service presse.