d-art-et-de-sang,-tome-2---l-art-du-mensonge-557091-250-400

 

 

         TITRE : D'ART ET DE SANG ; TOME 2 : L'ART DU MENSONGE

     AUTEUR : BENJAMIN FAUCON

    ÉDITEUR : ADA

      SORTIE : 08 AVRIL 2015 ( FRANCE )

          PRIX : 19€75

 

 

       [ RÉSUMÉ ]

 

Prise dans un véritable chassé-croisé amoureux,

Agnès Watson ne sait plus où donner de la tête.

Pourtant, sa principale préoccupation ne se résume pas à ses amants,

mais plutôt à ce voleur qui ne cesse de la narguer.

Mais quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle se rend compte qu’il ne s’agit pas d’un homme,

mais d’un groupe savamment organisé.

Tout se complique davantage le jour où les vols sont accompagnés de meurtres plus horribles les uns que les autres.

Évoluant entre la mafia russe et les politiciens véreux cherchant à s’emparer d’une institution criminelle tout bonnement inarrêtable,

Agnès, Lorenzo et Noah s’embarqueront dans un jeu dangereux où seul le mensonge semble être la porte de sortie.

 

 

       [ AVIS ]

 

La série D'Art et de sang ,de Benjamin Faucon est une série que j'ai découvert il y a peu.

Elle m'a été chaudement recommandée par des amis qui l'ont lue et appréciée. 

J'avais donc hâte de lire le premier tome ,

tome dont j'ai particulièrement aimé l'univers mêlant enquête policière et art pictural. 

C'est donc avec impatience que j'ai entamé la lecture de ce deuxième tome.

 

Dans ce deuxième tome, on retrouve les personnages principaux de cette saga,

Agnès, Noah et Lorenzo. 

 

Agnès et Noah voient leur relation grandement évoluée.

Eux qui avaient beaucoup de mal à s'entendre au début, se rapprochent de plus en plus.

Une romance née entre eux mais la révélation de cette histoire aura de graves conséquences. 

 

Lorenzo, lui ,cherche à se venger de celui à cause de qui il a dû quitter la guilde. 

Il enquête donc de son côté sur les agissements de ses anciens "collègues"

dont la violence ne semble plus avoir de limites.

Pour mener à bien son projet il va devoir collaborer avec quelqu'un d'inattendu. 

Ce tome est très intéressant car il voit les personnages se confrontés les uns aux autres. 

Ils se rencontrent et leurs destins se mêlent et se démêlent

au gré des alliances et des retournements de vestes.

 

Au fil des pages , l'histoire devient plus complexe. 

Certains personnages commencent à révéler leurs vrais visages.

Ce n'est pas pour rien que ce tome se nomme L'art du mensonge.

Le mensonge semble être la spécialité de certains héros de ce livre.

Ils ne jouent jamais totalement franc jeu, ne montrant à leurs interlocuteurs

qu'une partie de leurs diverses facettes. 

 

Ces personnages, qui sont souvent plus complexes qu'il n'y paraît sont la richesse de ce roman.

On est parfois surpris par leurs actions mais on les suit toujours

avec l'envie de découvrir où ces nouveaux chemins vont les mener. 

 

Ce que j'aime aussi dans cette histoire, c'est bien évidemment le côté artistique.

L'auteur émaille son récit de références culturelles et artistiques. 

La passion qu'il a pour l'art transparaît énormément dans son histoire. 

Benjamin Faucon sait provoquer l'intérêt de son lectorat

et lui donner envie de voyager et de découvrir tout ce dont il nous parle .

 

Ce deuxième tome est dans la lignée du premier,

nous proposant une histoire tout aussi intéressante .

Il emmène les personnages vers leurs points de rupture et les entraînent

petit à petit vers des décisions qui changeront sans doute leurs destinées. 

 

J'ai hâte de lire la suite pour voir jusqu'où va les mener cette histoire divertissante.

 

 

Je remercie DG Diffusion pour ce service presse.