mandoline-vs-neandertal-857031-250-400

 

 

            TITRE : MANDOLINE VS NÉANDERTAL

        AUTEUR : JEAN-CHRISTOPHE MACQUET

       ÉDITEUR : L'ATELIER MOSÉSU

         SORTIE : NOVEMBRE 2016

              PRIX : 8€95

 

 

      [ RÉSUMÉ ]

 

L’embaumeur est amoureux…

 

Mandoline a succombé aux charmes d’une jolie archéologue.

 

Si Laura Auriol fouille la préhistoire, notre croque-mort préféré lui aussi va entreprendre certaines prospections plus ou moins archéologiques.

 

Suite à la disparition d’un ancien frère d’armes, Luc va exhumer de vieux restes et découvrir d’ étranges secrets et bien plus encore…

 

Une aventure palpitante de l’Embaumeur dans l’arrière-pays toulousain.

 

 

    [ AVIS ]

 

La série L'embaumeur, publiée chez L'atelier Mosésu à une particularité intéressante,

chaque tome est signé par un auteur différent. 

Chacun à leur manière, nous font vivre les aventures de Luc Mandoline.

 

 

Dans ce nouveau tome signé Jean-Christophe Macquet,

Luc Mandoline tombe amoureux de Laura Auriol, une jeune archéologue.

Il décide de prendre des vacances et de la rejoindre sur le chantier de fouilles où elle travaille.

Lors de ces quelques jours de vacances, l'une de ses récentes connaissances va mystérieusement disparaître. 

Il va alors mener l'enquête et découvrir que le passé peut parfois ressurgir

quand on s'y attends le moins.

 

 

Je ne peux le cacher, Luc Mandoline est mon embaumeur préféré. 

Il est unique en son genre et le suivre dans ses aventures est toujours une partie de plaisir. 

Et ce nouveau tome ne déroge pas à la règle. 

 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire de notre cher embaumeur. 

Certes il y a peut être un peu moins d'humour que dans certains autres tomes

(comme notamment dans mon tome préféré à ce jour, Anvers et damnations, de Maxime Gillio) mais Luc n'est jamais avare d'une bonne répartie , ce que j'apprécie beaucoup.

 

 

Ici, on rencontre un Luc un peu différent.

En effet, il vit une histoire d'amour avec la jeune et jolie Laura.

Une femme de caractère qui a le coup de boule facile (sans mauvais jeu de mots )

et qui ne se laisse pas facilement démonter. 

 

Cela nous offre l'occasion de découvrir un Luc en proie à ses sentiments mais sans pour 

autant faire preuve de mièvrerie. 

Il n'est pas du genre à conter fleurette et à déclamer des poèmes

mais cela n'empêche qu'il sait se montrer attentionné envers sa belle.

Une facette plutôt intéressante du personnage.

 

 

 Mais passons au plus important, l'enquête que va devoir mener Luc Mandoline. 

Dans ce livre, Luc Mandoline rejoins sa belle sur le chantier de fouilles où elle travaille. 

Lors de ces quelques jours de vacances, il fait la connaissance de plusieurs touristes,

dont un allemand ,Jurgen, qui est comme lui un ancien légionnaire. 

Il va disparaître dans des circonstances pour le moins étranges

et Luc va alors mener une enquête qui va le mener à faire des découvertes

pour le moins étonnantes sur cet ancien légionnaire qui semble cacher un passé tumultueux.

Le passé peut d'ailleurs parfois se montrer revanchard et un jour ou l'autre il peut nous revenir en pleine poire .

Certains vont le découvrir à leurs dépends. 

 

 

J'ai beaucoup aimé cette enquête ,elle est plutôt intéressante et ses résonances avec le travail de Laura rends cela encore plus passionnant. 

 

L'on découvre d'ailleurs de s choses très intéressantes sur les hommes de neandertal ainsi que sur les hommes de cro magnons.

Ces révélations peuvent semblées anecdotiques de prime abord mais elles vont avoir une importance

capitale pour la résolution de cette histoire.

 

 

Encore une fois j'ai succombé aux aventures de ce cher embaumeur. 

Jean-Christophe Macquet a réussi à nous séduire avec sa patte personnelle. 

 

 

Cette nouvelle aventure passionnante m'a d'ailleurs donné envie de replonger dans certains autres tomes pour le retrouver en attendant la sortie du prochain,

qui je l'espère ne saura pas trop se faire attendre. 

 

 

Encore une belle réussite pour cette série.

 

 

Je remercie L'atelier Mosésu pour ce service presse.