71

 

 

 

 

              TITRE : LE MARCHAND D'ÂMES

          AUTEUR : CHRIS RIGELL

         ÉDITEUR : ÉDITIONS UNDERGROUND

           SORTIE : 15 DÉCEMBRE 2016

                PRIX : 19€90

 

 

 

 

           [ RÉSUMÉ ]

Depuis toujours, un mur infranchissable sépare le Cocyte de la surface. Depuis toujours, la cité souterraine est soumise au bon vouloir du marchand d’âmes, qui régit la vie et la mort. Depuis toujours... du moins, c’est ce que croit Orion. Car le jeune homme a sacrifié ses souvenirs lorsqu’il est entré au service du marchand.

De sa précédente existence, il ne lui reste qu’une peur viscérale du noir et une étrange faculté : celle de déplacer les âmes. Un don qui lui permet de se réfugier chaque nuit dans un rêve de son invention afin d’échapper à la menace de l’obscurité où le néant n’attend que de le dévorer.

Quant à la fille du marchand, Eleusis, elle entend bien rejoindre la surface avec son aide, et ce à n’importe quel prix. Mais ce don que seul Orion possède, est-il un cadeau des dieux ou la promesse d’un futur plus obscur ? Pour quelle raison a-t-il oublié qui il était ? La vérité qu’Orion découvrira là-haut pourrait bien le précipiter droit dans les griffes du néant…

 

 

 

 

           [ AVIS ]

Un roman assez déroutant.

 

Orion vit dans l'ombre du marchand d'âmes.

Il est soumis à sa volonté et n'a plus aucun souvenir.

Il lui reste juste son don qui lui permets de déplacer les âmes.

Il a donc une grande importance pour le marchand .

Mais quand la vérité va se révéler certaines choses risquent de changer.

 

Au départ de ce livre j'étais plutôt enthousiaste.

Le résumé me plaisait beaucoup et l'idée d'un roman alliant fiction et mythologie

était très intéressant.

C'est donc avec curiosité que j'ai commencé ma lecture.

 

Dès le départ , on plonge dans un univers assez fascinant.

On se prends de curiosité pour le personnage d'Orion.

C'est un personnage mystérieux,on n'en sait peu sur lui et lui non plus ne sait pas

qui il est réellement.

Ses souvenirs ont été effacés , ce qui apporte du piment à l'histoire

et une bonne dose de suspens.

 

On en a envie d'avancer dans le roman pour en découvrir plus sur lui ainsi que sur Ganymède.

 

Le problème c'est que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages,

le fait d'en savoir peu ne m'a pas vraiment permis d'accrocher à ces personnages.

Il m'a fallu beaucoup de temps pour vraiment m'impliquer.

 

Ce roman est aussi parfois assez complexe à suivre, on se perds parfois au détour d'une phrase

et l'on s'emmêle un peu les pinceaux.

J'avoue qu'il m'a parfois fallu faire des efforts pour réussir à tout démêler

et remettre dans l'ordre.

 

Et la familiarité des noms des persos m'a troublée.

En effet, la majorité ne me sont pas inconnus.

Ces héros de la mythologie je les ai déjà croisé au fil de mes lectures

et c'est parfois compliqué de ne pas confondre certains éléments provenant de ce roman

avec ceux provenant de ces autres lectures.

 

Tous ses éléments font qu'à la fin de ma lecture je reste assez perplexe.

Certes l'histoire en elle même m'a plu , j'ai aimé suivre Orion et Ganymède

et l'histoire est plutôt prenante

(je pense d'ailleurs que les amateurs de mythologie ne seront pas déçus)

mais je reste sur ma faim.

Il m'a manqué un petit quelque chose, peut être que si l'histoire avait été

un peu moins complexe par moments j'aurais été beaucoup plus séduite.

 

Une lecture malheureusement en demi teinte.

 

 

Je remercie les Éditions Underground pour ce service presse.