9791092100952-255x398

 

 

 

 

 

             TITRE : TERREUR TERMINUS

        AUTEUR : CHRIS ANTHEM

        ÉDITEUR : L'ATELIER MOSÉSU

          SORTIE : 11 MAI 2017

               PRIX : 10€

 

 

 

 

        [ RÉSUMÉ ]

 

 

 

" Le TGV 666 s'est arrêté. Ses portes automatiques,dociles, se sont ouvertes mais à la vérité, ce qu'ils allaient trouver ici voguait loin, très loin de leurs espoir ou d'un quelconque salut..."

Grève surprise à la SNCF.

Une poignée de voyageurs déroutés. Embarqués vers l'inconnu. Ont-ils été choisis au hasard ?

Et surtout, qu'est-ce qui les attend au terminus ?

 

 

 

 

         [ AVIS ]

 

 

 

Un roman étonnant.

 

Grève surprise de la SNCF le premier jour des vacances de Pâques.

Toute une marée de voyageurs se retrouvent pris au dépourvu.

Ils sont coincés.

Mais un petit groupe de voyageurs hétéroclites​ va avoir la chance de prendre un autre train,

le TGV 666.

Alors qu'ils montent à bord ils comprennent vite qu'ils n'ont sans doute pas fait

le meilleur choix en acceptant de monter à bord.

 

Ayant lu le précédent ouvrage de Chris Anthem , Cavaliers de l'orage,

et ayant particulièrement aimé ma lecture j'avais très envie de découvrir son nouveau livre.

Livre que j'ai eu la surprise de recevoir dans ma boîte aux lettres.

Des surprises comme ça j'en veux bien tous les jours ;)

Et je n'ai pas pu résister bien longtemps à l'envie de le commencer.

 

En le commençant j'ai été étonnée, je naviguais un peu entre deux eaux,

je ne savais pas si ce roman se voulait être un vrai roman horrifique

ou si au contraire s'en était une parodie.

Il m'a fallu quelques pages pour comprendre que tout est surjoué volontairement.

 

Je m'explique :

Les personnages sont caricaturaux , ce sont les mêmes personnages que l'on retrouvent

toujours dans ce genre de romans, un ado avec l'un de ses parents, un couple ,

une fille un peu paumée , un mec hautain...

Et comme de bien entendu ils finissent tous par être les potentielles victimes

d'une terrible​ chose qui risque de les décimer un à un.

 

En gros c'est le scénario classique d'un livre ou d'un film d'horreur comme on en a tous

déjà lu ou vu.

Mais cette avalanche de clichés est me semble t-il tout à fait volontaire​.

J'ai l'impression que l'auteur prend ici plaisir à se jouer de nous avec ces clichés

pour mieux nous embarquer dans son délire ferroviaire.

 

L'auteur use et abuse des clichés habituels avec une certaine ironie et un plaisir certain.

Et cela pour notre plus grand plaisir.

 

Car en effet une fois qu'on a compris que ce roman est différent des romans habituels de ce genre,

on se laisse totalement porter par cette histoire.

Histoire qui je l'avoue se révèle passionnante et plus étonnante qu'il n'y paraît au départ.

 

La force de ce livre c'est l'écriture et le style de Chris Anthem qui sait se jouer de nous

pour mieux nous seduire.

Je ne regarderai plus jamais les contrôleuses de la SNCF de la même façon !

 

Je remercie l'Atelier Mosésu pour l'envoi de ce service presse.