received_1859805680951922

 

 

 

 

 

              TITRE : LA FIANCÉE DU FACTEUR

         AUTEUR : DENIS THÉRIAULT

        ÉDITEUR : ÉDITIONS ANNE CARRIÈRE

          SORTIE : 13 AVRIL 2017

              PRIX : 16€

 

 

 

 

          [ RÉSUMÉ ]

D'origine bavaroise, Tania Schumpf, 23 ans, est arrivée à Montréal pour y faire des études universitaires, perfectionner son français et rejoindre un garçon rencontré sur Internet. Alors que ce dernier la déçoit, la ville lui plaît et elle décide de s'y installer. Pour gagner sa vie, elle travaille comme serveuse dans un restaurant sans prétention, le Madelinot, situé à Saint-Janvier-des-Âmes, un quartier populaire de Montréal. C'est là qu'elle fait la connaissance de Bilodo, un facteur timide, féru de calligraphie et auteur de haïkus, dont elle tombe amoureuse. Un jour d'orage, leurs vies basculent et leurs destins s'entremêlent dans un mouvement qui les emportera vers un ailleurs où rien n'est plus vraiment ce qu'il paraissait être.

 

 

 

 

          [ AVIS ]

Quand l'amour nous joue des tours.

 

Tania est serveuse dans un restaurant. Cette jeune expatriée est plutôt solitaire jusqu'à ce qu'elle voit entrer dans sa vie Bilodo.

Bilodo est facteur et chaque midi il vient déjeuner au restaurant où Tania travaille,

tout en s'adonnant à la calligraphie ou à l'écriture de haïkus .

 

Tania est tout de suite fascinée par cet homme et pour attirer son attention

elle décide elle aussi de s'adonner aux haïkus et de lancer un défi d'écriture à Bilodo.

Et ce qui ne devait être pour Tania qu'un moyen de se rapprocher de lui

va prendre des proportions énormes et chambouler plusieurs vies.

 

Quand j'ai commencé ce livre j'ai cru que l'histoire serait assez simple,

un homme et une femme se rencontrent , se tournent un peu autour et finissent ensemble .

Une histoire somme toute plutôt banale et classique .

Mais je me suis trompée et franchement l'histoire est beaucoup plus intéressante que cela.

 

Tania et Bilodo , les deux protagonistes de cette histoire, sont deux grands romantiques.

Par amour (ou désir ) ils sont capables de tout​.

Quitte à parfois travestir la réalité pour se rapprocher de l'être aimé.

Le sentiment amoureux prend chez eux le pas sur le reste, quitte à les entraîner

dans un cercle vicieux .

 

Cette histoire montre à quel point chaque action a des conséquences et que parfois

le destin est plus fort que tout.

Et que chaque chose à sa raison d'être.

 

Cette histoire a un univers assez singulier, un peu onirique .

Je ne saurais trop expliquer pourquoi mais j'ai parfois eu l'impression étrange

d'être la simple spectatrice d'un rêve alors que l'histoire en elle-même est assez réaliste .

Peut être est ce du au fait qu'à leur manière nos deux héros fuient parfois la réalité .

 

L'un des éléments les plus importants de l'histoire, si ce n'est le plus important,

est la présence en filigrane tout au long de ce livre de haïkus.

Ces poèmes japonais vont se révéler être la pierre angulaire du récit.

C'est avec eux que tout commence et tout finit.

 

Je ne suis pas vraiment fan de poésie, c'est un art qui ne me touche pas particulièrement

malheureusement, mais ici leur incursion dans l'histoire est si naturelle et si nécessaire

qu'au final j'ai pris plaisir à lire ces poèmes qui en seulement quelques mots

provoquent des émotions intenses et des réactions étonnantes.

 

Même après avoir refermé ce livre il continue de m'intriguer.

À sa façon il laisse une empreinte sur le lecteur, le poussant à s'interroger

sur ce qu'aimer veut réellement dire.

 

Un roman sensible sur un sentiment oh combien universel.

 

Je remercie les Éditions Anne Carrière pour ce service presse.