received_1891261391139684

 

 

 

 

 

                TITRE : LE CHOC DE LA HAINE

        AUTEURE : FLORENCE CLERFEUILLE

          ÉDITEUR : ÉDITIONS FADM

            SORTIE : 26 MAI 2017

                 PRIX : 17€

 

 

 

 

            [ RÉSUMÉ ]

Elles ont grandi entourées d’amour ; elles vont découvrir la haine.

Rentrée 2012 : Louise et Chloé entament leurs études à Montpellier. Contrairement à leurs mères et grand-mères, amies depuis toujours elles ne peuvent pas se voir. Tout les oppose. C’est épidermique : l’une ne comprend rien à l’art, l’autre ne supporte pas le cartésianisme des surdoués.

Pourtant, toutes les deux vont se lier d’amitié avec des jeunes gays. Et se passionner, avec leurs familles respectives, pour les discussions autour du mariage pour tous.

Comment les jeunes filles vont-elles réagir au déferlement de haine que cette nouvelle loi entraîne dans son sillage ?

 

 

 

 

           [ AVIS ]

Une famille que l'on quitte à regret.

 

Louise et Chloé auraient dû être amies. En tout cas c'est ce que la logique aurait voulue.

Leurs mères et grands-mères respectives étant les meilleures amies du monde.

Et pourtant Louise et Chloé ne se sont jamais entendues .

 

Lorsqu'elles partent faire leurs études à Montpellier,

elles vont prendre conscience de certaines choses

et notamment de la haine que certains éprouvent lors du vote pour le mariage pour tous.

Elles qui sont amies avec des jeunes gays vont alors défendre

becs et ongles ce droit à l'égalité.

 

" Le choc de la haine" est le troisième et dernier volet de la saga familiale

écrite par Florence Clerfeuille.

Les deux premiers tomes, "Le frisson de la liberté" et "Le poids de la colère"

font partie de mes plus belles découvertes livresques de ces derniers mois.

Cette plongée dans l'évolution de notre société des années 60 à nos jours

à travers les yeux d'une famille élargie est une vraie pépite .

 

En lisant les deux premiers tomes , j'étais habituée à ce que les deux héroïnes

de chaque livre soit les meilleures amies du monde

et qu'elles forment un duo inséparable.

Ici ce n'est pas le cas. Chloé et Louise ne s'entendent pas du tout.

Et l'on comprends assez vite que cette animosité est sans doute liée

au fait qu'elles ne se comprennent pas vraiment.

 

Leurs familles s'attendaient tellement à ce qu'elles soient proches

qu'elles ne leur ont pas laissé le temps de s'apprivoiser vraiment.

D'où sans doute cette incompréhension mutuelle.

 

Bien qu'elles soient très différentes l'une de l'autre elles ont un point commun,

l'injustice et la haine de l'autre les révoltent.

Elles vont se lier d'amitié avec de jeunes hommes gays

et tout faire pour les aider lorsqu'ils vont en avoir besoin .

Tous ces événements autour du mariage pour tous et de la manif pour tous

vont leur faire prendre conscience qu'elles se ressemblent

peut être plus que ce qu'elles pensaient .

 

J'ai beaucoup aimé la relation entre Chloé et Louise.

Entre elles deux c'est très compliqué mais c'est justement

ce qui fait l'intérêt de cette relation.

On les voit évoluer, grandir et surtout apprendre à s'apprivoiser.

L'amitié n'est pas innée, il faut parfois savoir laisser

du temps au temps pour se découvrir .

 

Ce tome m'a beaucoup plu aussi grâce aux thèmes qu'il aborde.

Il aborde les évènements liés à la loi pour le mariage pour tous en 2012/2013.

Cette loi , oh combien nécessaire, a déclenchée une vague d'intolérance inimaginable.

 

Moi même, qui ai farouchement défendu cette loi ,

je n'ai pas compris cette vague de haine envers les homosexuels.

Je ne comprends pas que l'on puisses haïr quelqu'un

juste parce qu'il est différent de nous.

Pour moi tout le monde est égaux qu'importe sa sexualité, son origine,

sa religion , ses opinions..

Tout être vivant à le droit au respect et à l'égalité.

 

Je me suis beaucoup identifiée à Louise et Chloé.

Même si je ne suis pas tout à fait de la même génération qu'elles ,

je me suis reconnue dans leur combat.

 

On peut dire qu'elles sont bien les filles de leurs mères ;)

Tout comme les femmes des précédentes générations,

elles vont agir pour voir la société évoluer.

Elles ne vont pas rester passives et prendre en main leurs destins.

Et c'est une chose qui me plaît beaucoup.

 

Les trois générations de femmes qui composent cette saga

( on pourrait même d'ailleurs dire quatre générations grâce à Simone)

ont en commun de vouloir changer les choses

et de ne pas rester inactives face à l'injustice.

 

Trois générations de femmes, trois combats à mener, trois amitiés différentes.

Tout se lie pour nous faire vivre des moments intenses .

 

Et c'est à regret que l'on quitte cette famille qui nous a fait voyager avec elle

à travers ces dernières décennies.

 

Ce troisième conclut parfaitement ce voyage,

même si je ne serai pas contre un quatrième volume ! ;)

 

Pour plus d'infos sur ce livre c'est par ici :

Le Choc de la haine

Noté 4.9. Le Choc de la haine - Florence Clerfeuille et des millions de romans en livraison rapide

https://www.amazon.fr

 

Je remercie Florence Clerfeuille pour ce service presse.