TITRE : LES ÉTUDIANTES FAUCHÉES NE PRENNENT PAS LE TAXI

     AUTEURE : CAROLINE GIRAUD     

      ÉDITEUR : AUTO ÉDITION

         SORTIE : 14 DÉCEMBRE 2016

            PRIX : GRATUIT

 

 

 

 

 

 

 

           [ RÉSUMÉ ]

 

 

 

 

Alice, une jeune étudiante, va porter plainte à la police après quatre ans de cauchemars, de peur et de solitude. Mais c'est elle qui est coupable, dit-on : elle s'habille mal, elle est insouciante, elle est faible et elle se tait. Oui, c'est elle qui est coupable de son propre viol. Et elle l'a bien mérité

 

 

 

 

 

 

 

         [ AVIS ]

 

 

 

 

Un texte fort.

 

Alice est une jeune femme qui a subi un viol quatre ans plus tôt.

Aujourd'hui elle va porter plainte et se remémore ce que furent ces quatre années d'enfer.

 

Ce texte fait partie de ceux qui en quelques mots seulement sont capables de vous toucher .

 

L'histoire d'Alice est terrible et nous rappelle à quel point un viol est traumatisant

et ce pour plusieurs raisons.

 

Caroline Giraud aborde grâce à ce texte la souffrance d'une femme victime de viol

mais aussi victime des préjugés.

Alice doit affronter les conséquences de son agression tout en portant une lourde culpabilité.

Elle n'est pourtant pas coupable , aucune victime ne l'est,

mais ses proches ne prennent pas au sérieux cet événement ,

pour eux soit ce n'est pas vraiment un viol (car elle connaissait l'agresseur

et qu'il ne l'a pas frappée, il est plus malin que ça)

soit c'est de sa faute ( car elle n'avait qu'à s'habiller autrement ).

 

Cette histoire se déroule comme une sorte de compte à rebours inversé.

Chaque chapitre nous fait revenir en arrière d'une année et nous montre l'évolution d'Alice .

Ce qui permet à quiconque de se rendre compte du poids

que cette jeune femme porte sur les épaules au quotidien

car son viol la hante mais aussi à cause du comportement abject

de certaines personnes qui l'entourent.

 

Et je ne vous parle même pas de son agresseur qui lui mène une petite vie bien tranquille

où la culpabilité n'existe pas.

 

Ce texte montre à quel point l'on ne sort pas indemne d'un traumatisme pareil.

 

Un récit fort , touchant et révoltant.

 

 

Pour vous procurer ce texte gratuitement c'est par ici :

LES ÉTUDIANTES FAUCHÉES NE PRENNENT PAS LE TAXI

Alice, une jeune étudiante, va porter plainte à la police après quatre ans de cauchemars, de peur et de solitude. Mais c'est elle qui est coupable, dit-on : elle s'habille mal, elle est insouciante, elle est faible et elle se tait. Oui, c'est elle qui est coupable de son propre vio...

https://www.amazon.fr

 

 

Pour en savoir plus sur l'auteure c'est par là :

Caroline Giraud

Je vais peut-être briser un mythe, et pourtant : tous les gens qui écrivent ne veulent pas devenir " écrivain ". Non, moi je ne veux pas. Et j'ignore pourquoi, c'est difficile à faire comprendre aux autres, encore plus depuis que mes livres se vendent bien, et que mes nouvelles sont téléchargées par milliers.

http://carolinegiraud.blogspot.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie Caroline Giraud pour sa confiance.