received_1981230112142811

 

 

 

 

 

 

 

 

       TITRE : TOMBÉS DU CIEL

   AUTEUR : NICOLAS BECK

  ÉDITEUR : ÉDITIONS RAVET ANCEAU

     SORTIE : 31 OCTOBRE 2017

         PRIX : 15€

 

 

 

 

 

 

 

 

              [ RÉSUMÉ ]

Le corps de l’enfant est posé là, au cœur du domaine du Trianon, dans la campagne picarde. Lorsque le régisseur du lieu le découvre, il est bouleversé par sa ressemblance avec un garçon disparu près de trente ans auparavant : Jérémy Peska, fils d’un homme d’affaires influent reconverti dans la politique. Pourtant, la légiste Julie Leroy est certaine qu’un corps ne peut être conservé aussi longtemps dans cet état.

Aucune trace de violence sur le cadavre, aucune réaction à l’appel à témoins lancé par la police. Qui est cet enfant ? Comment est-il mort ? En quête de réponses, le capitaine de gendarmerie Sébastien Caron se replonge dans le dossier Peska. Un jeune homme, Julien Delvaux, avait été arrêté pour meurtre. Il s’est suicidé en prison. Étonné par le peu de preuves ayant mené à sa condamnation, Caron fouille la moindre piste, creuse le moindre indice. Avec ses coéquipiers, il découvre alors l’impensable.

 

 

 

       

 

 

 

 

        [ AVIS ]

Une surprenante histoire.

 

Le capitaine de gendarmerie Sébastien Caron est chargé d'une drôle d'enquête.

Le corps d'un enfant a été retrouvé abandonné au Domaine du Trianon.

Une histoire somme toute banale si ce n'est que le garçon retrouvé

correspond en tout point à un garçon disparu dans les années 90, Jérémy Peska.

Il est techniquement impossible qu'il s'agisse du même garçon

et pourtant tous les indices convergent vers ce point.

Est-ce une mystification ou bien autre chose? 

L'impensable est-il possible ?

 

Ce livre est bien plus qu'un simple thriller classique.

Le commencer c'est prendre le risque d'être étonné par ce que l'on va découvrir.

 

L'histoire commence comme un polar classique.

Un gendarme doit enquêter sur la mort d'un enfant.

Jusque là c'est plutôt classique vous en conviendrez .

Mais lorsque l'on découvre que la victime ressemble trait pour trait

à un enfant disparu plus de vingt ans plus tôt cela se complique. 

Dès lors certaines questions viennent titiller notre esprit.

Est-ce le même garçon ? Est-il un parent de ce garçon ?

Ou bien peut être un sosie ? Est-ce une mystification ? 

Toutes ses hypothèses sont plausibles bien que pour certaines plutôt étonnantes

( mais l'on a vu des choses bien plus étonnantes dans certains romans ;) ).

 

Lors de ma lecture de ce livre je n'avais aucun à priori ou hypothèse sûre,

j'ai préféré me laisser porter par l'histoire plutôt que d'essayer de découvrir la vérité à tout prix.

Mais je ne peux nier que certains éléments viennent de suite nous sauter aux yeux.

 

J'ai aimé la façon dont Nicolas Beck, l'auteur de ce roman, a construit son récit.

À mesure que les pages se tournent le roman prend de l'ampleur,

devient plus complexe et plus intrigant encore.

On est embarqués dans l'histoire et même si certains événements

nous paraissent de prime abord plutôt hors sujet au vu de l'histoire principale ,

tout finit par prendre sens à la fin.

Il faut savoir être patient pour trouver les clés du mystère !

 

L'histoire est plutôt étonnante et bien loin des polars que j'ai pu lire dernièrement.

L'auteur a fait le choix de mâtiné son récit d'une bonne dose d'étrange

et je dois dire que c'est un pari gagnant en ce qui me concerne.

Bien que cet élément ait déjà été utilisé par d'autres auteurs,

il amène ici une dose de fraîcheur et d'inattendu.

Cela m'a surpris mais de la bonne façon.

 

Ce qui fait la base de ce type de roman , outre le sujet, ce sont les personnages

et ici on a toute une galerie de personnages particulièrement intéressant.

J'ai beaucoup aimé le duo Caron/Lelong mais aussi Julie ou Laura.

Chaque personnage, même secondaire, saura trouver son importance

dans le dénouement de cette histoire.

 

Le dénouement de ce roman m'a plu car il n'est pas forcément

celui que l'on imaginait en commençant de lire ce livre,

le dénouement n'est ni classique ni totalement étrange,

il est tel qu'il doit être ( je sais cela ne vous aide pas beaucoup à vous faire une idée

mais en lisant ce livre vous comprendrez ce que je veux dire ;) ).

 

Par contre l'auteur finit son roman en portant un coup important à l'équipe ,

ce qui est très frustrant pour le lecteur. 

J'espère qu'il y aura une suite pour savoir ce que vont désormais devenir ces personnages.

 

Un livre plus étonnant que vous ne le pensez.

 

 

Pour en savoir plus c'est par ici :

Tombés du ciel (n°245) - Ravet-Anceau

Le corps de l'enfant est posé là, au cœur du domaine du Trianon, dans la campagne picarde. Lorsque le régisseur du lieu le découvre, il est bouleversé par sa ressemblance avec un garçon disparu près de trente ans auparavant : Jérémy Peska, fils d'un homme d'affaires influent reconverti dans la politique.

http://edition.ravet-anceau.fr

 

 

 

received_1981230188809470

 

 

 

Je remercie les Éditions Ravet Anceau pour leur confiance.