IMG_20181016_195715_614

 

 

 

 

 

 

        TITRE : LA VIE A PARFOIS UN GOÛT DE RISTRETTO

 AUTEURE : LAURENCE VIVARÈS

   ÉDITEUR : EYROLLES ÉDITIONS 

     SORTIE : OCTOBRE 2018

         PRIX : 14€

 

 

 

 

 

 

        [ RÉSUMÉ ]

Lucie, styliste parisienne, revient seule, sur les lieux où son histoire d'amour s'est échouée pour essayer de comprendre, de se confronter à son chagrin, de recoloriser ses souvenirs, et peut-être de guérir. Ce voyage intérieur et extérieur la conduit à Venise, trouble et mystérieuse en novembre, pendant la période de l'acqua alta. Au rythme d'une douce errance, Lucie vit trois jours intenses, sous le charme nostalgique de la ville. En compagnie de Vénitiens qui croiseront providentiellement sa route, un architecte et sa soeur, une aveugle, un photographe, elle ouvre une nouvelle page de son histoire.

 

 

 

    [ VIDÉO DE PRÉSENTATION ]

 

 

 

 

       [ AVIS ]

De nouveaux souvenirs.


Lucie et Laurent formaient un joli couple mais ça c'était avant. Un voyage à Venise à scellé leur destin et leurs chemins se sont séparés.
Quelques temps plus tard Lucie décide de retourner à Venise pour s'y faire d'autres souvenirs , pour recoloriser ces souvenirs devenus tristes à cause du chagrin de cette séparation .

 

À travers ce livre on suit trois jours de la vie d'une femme en quête de renouveau.
Sa séparation l'a marquée et elle a besoin de passer à autre chose , besoin de se faire de nouveaux souvenirs .
En retournant à Venise , elle veut revenir là où elle a souffert et s'y créer de beaux et nouveaux souvenirs.

 

Dès son arrivée elle fait la rencontre d'Angelo , un vénitien avide de faire découvrir sa ville et de redonner le sourire à cette belle inconnue qui a croisé sa route.

 

Il va l'entraîner à la découverte de la ville , de son histoire , de ses secrets bien gardés. Il va lui montrer une facette plus authentique de cette ville , moins touristique, plus humaine .

 

Et à mesure que Lucie découvre Venise , elle retrouve le sourire , redevient celle qu'elle était avant . Elle se découvre même d'une manière différente. Elle se découvre une autre sérénité, une façon différente de voir la vie et d'aborder ce qui lui arrive . Elle redécouvre la force qui est en elle.

 

J'ai beaucoup aimé la suivre dans son périple vénitien. Son duo avec Angelo est particulièrement sympathique. Il se dégage une certaine chaleur de ce duo , une authenticité ( réelle ou non , à vous de juger ) qui fait plaisir à lire.

 

En les suivant tous deux, on plonge au coeur des méandres de Venise ( ville bien plus intéressante que ce que ne laisse supposer les cartes postales ) mais aussi au coeur des méandres du coeur humain et de sa psychologie.

 

On sait tous à quel point l'on est marqué par ce que l'on a vécu, par ces sentiments qui ont gagnés notre être et laissé des traces sur leur passage. On a toutes et tous vécus des moments difficiles, des moments qui nous heurtent et nous empêchent d'avancer.

 

À travers ce livre , l'auteure, Laurence Vivarès nous fait du bien. Elle nous montre que là où il y a eu de la douleur il peut y avoir de la joie et de bons moments.

 

La vie n'est pas faite que de bons moments, loin de là, et il est parfois bon de s'accorder le temps de se remettre d'aplomb et de redonner vie à notre flamme intérieure.

 

Un beau moment de lecture. Court mais intense.

 

 

Pour en savoir plus c'est par ici :

La vie a parfois un goût de ristretto: "Trois jours à Venise..."

Noté 5.0. La vie a parfois un goût de ristretto: "Trois jours à Venise..." - Laurence Vivarès et des millions de romans en livraison rapide

https://www.amazon.fr

 

 

 

817Gp8aaUNL

 

 

Je remercie les Éditions Eyrolles pour leur confiance .