IMG_20190330_202815_469

 

 

 

 

 

       TITRE : L'ÉVASION 

   AUTEUR : BENOIT TOCCACIELI

  ÉDITEUR : AUTO ÉDITION 

     SORTIE : 23 JUIN 2018

         PRIX : 14€

 

 

 

 

 

          [ RÉSUMÉ ]

 

 

 

 

Dès qu’Alice ouvre un livre, les personnages qu’il contient prennent vie dans la réalité.

Pour son dixième anniversaire, ses parents lui offrent son premier roman policier. Au même moment, un mystérieux tueur en série commence à sévir. Quand Alice découvre ça, c’est la panique ! Elle décide alors de partir à sa recherche pour le neutraliser.

Pourra-elle compter sur Pompon, son chat qui rêve de conquérir le monde ? Comment réagiront ses parents, deux adultes enfermés dans leur quotidien ?

 

 

 

 

 

       [ AVIS ]

 

 

 

 

Liberté.

 

Alice a dix ans et une passion dévorante, les livres. Son imagination est telle qu'elle est convaincue que les personnages qu'elle rencontre lors de ses lectures sont réels et que si elle laisse un livre ouvert les personnages peuvent s'enfuir.
Cela pourrait ne pas prêter à conséquence mais quand un criminel qui ressemble trait pour trait à celui du livre qu'elle lit s'évade de prison et tue des enfants elle se croit responsable et décide de réparer son erreur.
Mais est-ce bien raisonnable ?

 

La première chose qui m'a donné envie de découvrir ce livre est sa couverture. Cette cage ouverte appelle à la liberté et à sortir de sa cage , à oser partir à l'aventure.
Et après avoir lu ce livre je peux vous dire que cela correspond assez bien à l'histoire qu'il nous conte.

 

Ce roman nous plonge dans le quotidien d'Alice et de ses parents, Sophie et Yann.
Yann est très occupé par son travail, un travail qui le rend de moins en moins heureux et le coupe de sa famille.
Sophie quant à elle est préoccupée par l'éducation de sa fille , elle a peur d'être mal jugée à cause du comportement de sa fille et ne prend pas forcément le temps d'écouter ce que ressent Alice.

 

Alice est une enfant pleine de vie, passionnée par les livres et les histoires qu'ils nous content elle est persuadée que si on laisse un livre ouvert les personnages peuvent s'en échapper pour rejoindre le monde réel.
Elle a d'ailleurs l'impression d'en croiser souvent lorsqu'elle sort de chez elle.
Mais lorsque son père lui offre un livre policier sur un meurtrier d'enfants et qu'au même moment un criminel s'évade de prison pour tuer des enfants elle se sent responsable et tente tout pour se rattraper.

 

Cette histoire plutôt originale m'a valu un joli moment de lecture. Cette confrontation entre imaginaire et réalité est je trouve très bien traité ici.
Qui n'a jamais eu envie que l'un de ses personnages préférés sorte d'un roman pour prendre vie ? Qui ne s'est jamais imaginé discuter avec l'un d'eux ?
On est donc tout d'abord attendri par cette histoire puis petit à petit on s'inquiète pour elle. Car dans la vraie vie tout le monde n'est pas gentil , tout ne se finit pas toujours bien.

 

On suit donc cette histoire l'esprit partagé entre ces sentiments distincts, l'émerveillement et l'attendrissement devant l'imagination et l'innocence d'Alice et l'inquiétude face aux risques qu'elle prend. On est aussi inquiet de voir que ma famille d'Alice prend l'eau, perdue dans un quotidien qui les ronge et les éloigne les uns des autres.

 

À travers ce livre , Benoit Toccacieli évoque l'enfance et la nécessité de grandir. Il nous rappelle que le monde n'est certes pas toujours beau et qu'il est peuplé de gens parfois mauvais mais qu'il ne faut pas pour autant mettre de côté les bons moments de la vie.
Grandir ne signifie pas forcément laissé s'échapper l'imagination pour se plonger dans la pleine réalité , peut être qu'au contraire il serait nécessaire de garder un peu de son âme d'enfant pour rendre la vie bien plus agréable.

 

C'est avec une certaine poésie que Benoit Toccacieli nous plonge dans cette histoire , reflet du monde d'aujourd'hui et de ses travers ( manque de communication , éloignement de ceux qui nous sont proches, notre rapport parfois toxique au travail...) .
Et c'est ainsi qu'il nous offre une parenthèse étonnante qui pourrait changer bien des choses pour cette famille et pour ceux qui la liront.

 

Une jolie histoire, ode à liberté et l'imagination.

 

 

 

Pour en savoir plus c'est par ici :

Page d’accueil du blog

Oyez, oyez, intrépides navigateurs de l'immensité du World Wide Web ! Vous venez de vous échouer sur le petit îlot de mon imagination. Soyez-y les bienvenus ! Explorez les pages de l'Imaginarium où je publie textes courts et mini nouvelles, perdez-vous entre leurs lignes, faites comme chez vous !

http://toccacieli.wordpress.com

 

Et par là :



 

 

cover-2552

 

 

 

 

Je remercie Benoit Toccacieli pour sa confiance.