IMG_20190322_202752_203

 

 

 

 

      TITRE : LE DÉBUT DE LA FAIMBORNY

                    TOME 2 : VIKTOR

  AUTEUR : NIL BORNY

 ÉDITEUR : BOOKELIS

    SORTIE : 07 JANVIER 2019

        PRIX : 20€

 

 

 

 

 

       [ RÉSUMÉ ]

"Je suis mort et j'ai la tronche d'un Rubik's Cube qui aurait pris un coup de soleil dans un micro-ondes... " Viktor se réveille un beau matin en train de déambuler sur l'asphalte gelé. Incapable de comprendre ce qu'il fait là, il s'aperçoit rapidement qu'il est entouré d'individus qui se repaissent d'un pauvre hère dont les tripes éparpillées sur le macadam laissent flotter de maigres arabesques de vapeur. Pourquoi ressent-il une insatiable faim ? Pourquoi marche-t-il aux côtés de morts-vivants sans avoir à s'en soucier ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi continue-t-il à penser comme un homme ? Choisira-t-il le monde des vivants ou cédera-t-il à ses instincts de mangeur de chair humaine ? VIKTOR est la suite directe de "Le Début de la Faim". Sept jours se sont écoulés.

 

 

 

 

 

        [ AVIS ]

Coup de coeur zombiesque.

 

Après avoir sauvé ses amis , Louis se retrouve coincé sous le centre de recherches qu'il a fait explosé. Ses amis , convaincus qu'il n'a pu survivre , sont partis.
Il se retrouve donc seul , sans espoir de survie. Mais quelqu'un va lui venir en aide , Viktor. Mais Viktor n'est pas tout à fait comme les autres , c'est un zombie mais un zombie bien étonnant.

 

Après mon coup de coeur pour le premier tome du "Début de la faim" je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette suite . Et bien que je n'ai pu lire ce livre aussi vite que je l'aurais voulu ( mon exemplaire a connu quelques petites aventures entre temps ) je dois dire que je l'ai dévoré ( mais promis je ne me suis pas transformée en zombie pour autant ;) ).

 

Avec le premier tome Nil Borny avait déjà placé la barre assez haute en nous proposant un délicieux mélange d'humour et d'horreur , le tout servi par des personnages complexes et hyper intéressants. Mais avec ce tome deux il va encore plus loin.
Il nous propose un point de vue étonnant et intrigant en nous emmenant à la rencontre de Viktor.

 

Viktor est un zombie mais un zombie pas tout à fait comme les autres. Là où les autres zombies sont totalement morts, incapables d'interagir avec les autres , incapable de penser , ayant pour seul et unique but de se nourrir, Viktor est différent.
Viktor pense, réfléchit,parle, agit . Et même s'il a un sérieux problème de coordination lié à son état il n'est définitivement pas comme les autres.

 

Après s'être réveillé au milieu d'une horde de zombies normaux il part seul et c'est ainsi qu'il rencontre Louis . Il va lui venir en aide et entre eux va naître une étonnante amitié. Ils vont tailler la route ensemble pour retrouver les amis de Louis mais cela ne sera pas aussi facile que prévu. Certains sont bien décidés à leur mettre des bâtons dans les roues car ils veulent récupérer l'un des membres du groupe de survivants dont fait partie Louis.
Ensemble ils vont lutter pour survivre et nous offrir des moments intenses, trépidants et sanguinolents.

 

Je ne vais pas revenir en détails sur leurs aventures et ceux de leurs amis mais je peux dire que l'on a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde. Nil Borny joue avec nos nerfs , nous faisant passer d'une émotion à l'autre. Il nous faire rire et frémir à la fois. Ici pas le temps pour la demi mesure, on y va à fond et ça c'est bon.

 

Ici tout est plus fort que dans le premier tome , on sent que l'auteur s'est lâché et ça fait un bien fou. Plus d'actions, plus de rebondissements, plus de sang , de larmes et de rires. Les émotions sont exacerbées. On éclate de rire et deux secondes plus tard notre coeur bat la chamade car l'un des personnages trépasse.

 

Les personnages ont parfois une durée de vie limitée dans ce genre de livre , on le sait très bien et la logique voudrait que l'on ne s'y attache pas trop. Et pourtant on ne peut s'empêcher de s'attacher aux personnages, à leurs (més)aventures et de craindre qu'ils ne finissent mal.
Surtout qu'ils n'ont pas que les zombies à affronter, ceux à l'origine de l'épidémie de zombies sont aussi à leurs trousses et ils peuvent bien plus de mal encore. La science et l'envie de pouvoir sont pour le moins redoutables.
Et certains personnages vont l'apprendre à leurs dépens.

 

Pour ma part j'ai adoré le personnage de Viktor et sa lutte contre lui même. Bien que comme les autres il est habité d'une faim intense il lutte pour garder l'étincelle de vie qui le rend différent et humain .
Nil Borny a eu une excellente idée en créant ce personnage car cela nous amène à des réflexions différentes, des points de vue différents. Cela rebat certaines cartes et nous force à considérer certaines choses différemment.
Et cela ouvre aussi des perspectives très intéressantes pour la suite de l'histoire.

 

Je me suis régalée tout au long des quelques 530 pages de ce roman . Je dois même dire que je n'ai pas vu passer ces 530 pages . On est tellement à fond que les pages se tournent toutes seules et que l'on a aucunement envie de reposer ce livre sans en connaître la fin. Et une fois à la fin on a qu'une envie , que le tome 3 sorte au plus vite.

 

Gros coup de coeur pour cette pépite zombiesque.

 

 

Pour en savoir plus c'est par ici :

VIKTOR

Noté 4.9/5: Achetez VIKTOR de NIL BORNY: ISBN: 9791022788953 sur amazon.fr, des millions de livres livrés chez vous en 1 jour

https://www.amazon.fr

 

 

 

81SsuX-37kL

 

 

 

Je remercie Nil Borny pour sa confiance.